Fermer

Nous vous conseillons d’utiliser un autre navigateur

Pour une expérience optimale de notre site web, nous vous invitons à utiliser l'un des navigateurs proposé ci-dessous. Vous ne disposez d'aucun de ces navigateurs? Télécharger alors gratuitement Google Chrome.


Télécharger Chrome

Les 5 fruits et légumes de l’été

 

L’heure de la récolte a sonné pour les fruits et légumes d’été. C’est le moment de sortir son panier et de faire le plein de couleurs et de bonnes vitamines. On vous présente les stars de la saison et les astuces pour les décliner sous toutes les formes.

Le melon

Parce qu’il est gorgé d’eau, c’est LE fruit le plus rafraîchissant de l’été. Il contient des vitamines A et C mais aussi la fameuse B6 qui veille sur notre bonne humeur. Et il a la gentillesse d’être ultraléger côté calories…

En cuisine : Le melon fait aussi bien l’entrée que le dessert. Servez-le par exemple en soupe froide, associé à quelques feuilles de menthe et une pointe de crème balsamique, en salade avec de la fêta et des oignons rouges ou plus classiquement avec une tranche de jambon italien ou quelques gouttes de Porto. En dessert, on l’apprécie taillé en petites boules dans une salade de fruits.

La courgette

La courgette hante nos casseroles tout l’été car c’est la période où elle est la plus savoureuse. Excellent antioxydant, elle gère notre mauvais cholestérol.

En cuisine : Immense source d’inspiration, la courgette se travaille à toutes les sauces : elle rafraîchit en soupe froide avec de la menthe et du fromage de chèvre. On l’aime aussi farcie à la viande ou à la feta et pignons de pin, à peine sautée dans l’huile d’olive, avec du basilic, pour accompagner des pâtes, ou posée en tranches fines sur une pâte à tarte et accompagnée de parmesan. N’hésitez pas à consommer les fleurs de courgette aussi, délicieuses en beignets.

Le poivron

Super coloré, le poivron apporte de la vitalité dans la cuisine… et une belle protection pour notre système immunitaire grâce à sa haute teneur en vitamine C. Le poivron rouge est, à ce titre, plus riche que le vert qui n’est pas encore à maturité.

En cuisine : Aussi bon cuit que cru, on l’apprécie dans une soupe froide ou chaude (poivrons rouges + Boursin), farci, taillé en dés pour égayer des salades de riz ou de pâtes. N’hésitez pas non plus à l’enduire d’huile d’olive et d’herbes de Provence et à la griller au four ou sur le barbecue pour accompagner une viande. Et puis, il y a la fameuse piperade, cette compotée de poivrons, spécialité du Pays basque.

L’aubergine

Riche en fibres, l’aubergine protège contre le cancer du côlon et sa très forte concentration en eau et en minéraux (magnésium et zinc) en font un parfait diurétique.

En cuisine : Encore un légume qui respire la Provence… Superbe base pour des ratatouilles (avec quelques tomates bien mûres, des poivrons et des courgettes), l’aubergine se savoure aussi farcie d’agneau, rôtie dans l’huile d’olive avec des pâtes et une mozzarella de buffala, grillée au barbecue ou encore à l’italienne, dans un plat très estival à déguster chaud ou froid : la Parmigiana, gratin d’aubergines, tomates et
parmesan.

L’abricot

Avec sa belle couleur orangée et sa peau toute douce, l’abricot est vraiment le fruit de l’été. On peut user et en abuser car il est riche en fibres et en antioxydant. Il veille au transit intestinal et nous protège des maladies cardiovasculaires. Et puis, c’est aussi
un allié pour la peau : bourré de vitamine A, il la protège tout en favorisant le bronzage.

En cuisine : L’abricot, on peut le cuire ou le manger cru, en version salée ou sucrée, il se trouve bien partout. Présentez-le en compote pour accompagner un rôti de porc, étalé sur une pâte feuilletée et associé à quelques branches de romarin pour le dessert, ou dans un tagine d’agneau avec des amandes.