Notre fierté belge : la Bleue des Flandres

La viande de bœuf Filière Qualité Carrefour disponible dans nos rayons est de la viande de qualité d'origine belge. Nous nous sommes rendus chez les Van Simaeys, père et fils, à Deinze : ils élèvent des vaches de la race Bleue des Flandres et fournissent exclusivement leurs bêtes à Carrefour.

Carrefour a décidé de collaborer avec des producteurs de chez nous, qui prennent soin de leurs animaux. Johan Van Simaeys est l'un d'eux : depuis 2001, il élève des Blanc-Bleu Belges et Dominique, son fils aîné, se charge chaque matin et chaque soir de diverses tâches dans l'exploitation agricole. Ils s'occupent ensemble de près de 300 vaches et leur métier est pour eux une véritable passion. Dominique : « Nous le faisons avec notre cœur, sans quoi il est impossible de tenir bon dans ce milieu. Je travaille aussi pour Quartes, une entreprise qui produit des mélanges alimentaires pour animaux. » 

Élevage local 

L'exploitation de viande de bœuf est un circuit fermé : les vaches qui sont élevées ici sont également nées ici. Chaque année, une septantaine de veaux viennent au monde et sont soignés par la compagne de Johan. Elle leur donne du lait deux fois par jour pendant trois mois : une activité intensive. Les autres tâches sont elles aussi clairement réparties : c'est par exemple Dominique qui se charge d'inséminer les vaches, tâche pour laquelle il a suivi une formation spéciale. Leur exploitation produit en outre elle-même 90 % de la nourriture destinée à leurs animaux. Au printemps sont semés de l'herbe, du maïs, des betteraves et de la luzerne, qui serviront d'aliments aux bêtes à l'hiver.

Les Van Simaeys font tout eux-mêmes, y compris faucher, ensiler et bâcher l'herbe. Ils n'achètent que 10 % de la nourriture du bétail, à savoir les aliments concentrés qui se composent d'un mélange de céréales (blé, maïs et colza). Cette nourriture spéciale a été expressément mise au point pour la race Blanc-Bleu de la Bleue des Flandres et sert pour la phase de finition des vaches durant les trois derniers mois de leur vie. 

 

La passion de l'élevage, la famille Van Simaeys a ça dans le sang

FQC_Repo_BlauwvanVlanderen

Père et fils : Johan et Dominique sont vraiment fiers de leur troupeau. Lors de notre visite, ce veau venait de naître. On lui donnera pendant plusieurs mois du lait à la main et il rejoindra ensuite les autres bêtes.

 

Une nourriture naturelle sur mesure

Pour que la viande puisse porter le logo Filière Qualité Carrefour, l'alimentation du bétail doit répondre à de nombreux critères. Dominique : « La nourriture doit se composer à 60 % de matières premières provenant d'un rayon de 300 km au maximum et ne peut pas contenir de soja ou d'huile de palme. Les aliments concentrés que nous utilisons viennent de chez Quartes : l'entreprise produit de la nourriture dont la composition est adaptée aux besoins de nos Bleues des Flandres. » D'avril-mai à octobre, les bêtes paissent librement dans les prairies de l'exploitation. L'herbe fraîche contient beaucoup de fer, ce qui confère à la viande de ces animaux une belle couleur rouge et un goût riche. Les vaches profitent en outre de deux saisons de pâturage avant d'être envoyées à l'abattoir.

 

Des animaux heureux pour une viande goûteuse

Johan est très fier de la viande de ses vaches : « Nous possédons un troupeau robuste de bêtes massives qui ont le temps de se développer à leur rythme. Ce n'est qu'au cours des 3 derniers mois que nous passons à la phase de finition, qui détermine l'engraissement et le goût typiques de la viande. » La Bleue des Flandres donne une viande maigre et tendre grâce à la vie active qu'elle a menée et à la nourriture, constituée à 50 % d'herbe et à 50 % de maïs, qu'elle a reçue. Lors de la cuisson, la graisse libère des arômes qui confèrent à la viande ce goût qui lui est propre. La famille Van Simaeys consomme bien entendu de la viande provenant de ses bêtes. Dominique : « L'entrecôte est peut-être souvent considérée comme le meilleur morceau, mais notre viande est aussi délicieuse en carbonnades ou au barbecue. »

 

Filière Qualité Carrefour

Filière qualité carrefour logo

Apparu en Belgique dans les années 2000, ce concept attire aujourd'hui près de 2 000 agriculteurs belges ! Ce label de qualité entend établir une collaboration durable avec ces derniers et proposer des produits présentant un rapport qualité-prix correct. Chaque maillon de la chaîne, de la naissance de l'animal à son abattage en passant par son alimentation, est contrôlé pour garantir la sécurité de la viande. 

  • La livraison
    La carte d’identité de la vache est contrôlée. Selon la charte Filière Qualité Carrefour, chaque carte d’identité est liée à une carcasse d’animal et est envoyée par ordinateur à un organisme de certification qui donnera son aval à l’acheteur de Carrefour. Les animaux ne peuvent pas recevoir de traitements thérapeutiques pendant les 14 jours précédant l’abattage. Un contrôle visuel rigoureux est effectué par l’abattoir et l’autorisation pour pouvoir procéder à l’abattage est demandée en ligne à l’AFSCA.
  • Le déchargement
    Le transporteur est contrôlé : son camion doit être en ordre et le déchargement doit être correctement effectué. L’identification des animaux est également contrôlée, ainsi que la propreté dans laquelle ils sont livrés. S’il y a trop d’excréments, c’est signalé au vétérinaire et à Carrefour. Les animaux sont ensuite conduits dans des étables à part où ils reçoivent de l’eau.
  • L'abattage
    L’abattoir est composé d’environ 35 postes, disposant chacun de son propre ensemble d’instructions de travail. Ces instructions sont ajustées selon les besoins et contrôlées au quotidien.
  • La découpe de la viande
    Au cours de cette phase, différents contrôles sont effectués, entre autres : la valeur du pH, l’hygiène, les techniques de découpe, la présence de bactéries, la température, l’étiquetage et la vue d’ensemble. Christian de Vidts, l’acheteur de Carrefour, vient trois fois par semaine pour contrôler la viande. Rien n’est laissé au hasard dans les abattoirs sélectionnés par Carrefour qui peuvent se prévaloir d’appartenir aux meilleurs d’Europe. 
  • Contrôle qualité
    Aucune pièce de viande ne quitte l'abattoir sans avoir été au préalable approuvée.

Écologique et local

Le concept Filière Qualité Carrefour rassemble tous les maillons de la chaîne alimentaire. Ils doivent respecter un cahier des charges et un schéma de contrôle stricts, mais aussi apporter une valeur ajoutée au client. Les valeurs clés sont : des produits agricoles locaux, des méthodes de travail écologiques, des prix corrects et des partenariats durables. Les Blanc-Bleu de la race Bleue des Flandres profitent du plein air au printemps et pendant tout l'été.