Fermer

Nous vous conseillons d’utiliser un autre navigateur

Pour une expérience optimale de notre site web, nous vous invitons à utiliser l'un des navigateurs proposé ci-dessous. Vous ne disposez d'aucun de ces navigateurs? Télécharger alors gratuitement Google Chrome.


Télécharger Chrome

Les secrets de la mozzarella

 

Les vacances sont encore loin… Alors, à défaut de rejoindre Rome, Sienne ou Rimini, explorons sa gastronomie ! Très généreuse, elle regorge de trésors régionaux. Première escale de ce périple gourmand : la mozzarella !

On la connaît en boule ou en brique, à détailler en lamelles ou en cubes et à disposer entre deux tranches de tomates ou sur une pizza… mais la mozzarella, c’est bien plus que ça ! Ce fromage au lait de vache ou de bufflonne (la fameuse "buffala”) se décline sous tant de formes. Voici un aperçu de ses multiples facettes et des façons de la cuisiner… Régalez-vous de cet “or blanc” ! 

La “classique”

Il s’agit des boules qu’on trouve aujourd’hui dans tous les rayons frais, souvent en version “light” ou classique. On la glisse sous le grill du four, en tranches sur des bruschettes à peine tartinées de sauce tomate ou en cubes au milieu d’une salade.

Les bocconcini

Ces mini-boules de mozzarella sont idéales pour égayer une salade de pâtes au pesto. Elles se mêlent aussi très bien aux tomates cerises, aromatisées de quelques feuilles de basilic et d’un filet d’huile d’olive pour un apéro sur le pouce.

Les perlines

Encore plus petites que les bocconcini, ces petites perles de mozzarella ont la taille idéale pour agrémenter un minestrone, offrir du fondant au sommet d’un gratin de macaroni, décorer un plat de pâtes en les parsemant sur la sauce juste avant de servir…    

Mozarella

La mozza de bufala

Élaborée à partir du lait des bufflonnes de Campanie au lieu du lait de vache traditionnel, c’est la crème de la crème : elle est deux fois plus riche, pour deux fois plus de saveurs… Sa texture moelleuse en fait l’associé idéal des tomates italiennes pour une salade “caprese” égayée d’origan ou de basilic. C’est aussi le partenaire des bonnes pizzas napolitaines. Elle est meilleure quand on la déguste directement après la préparation.

Mozarella

La burrata

Encore plus gourmande, cette version offre un mix de mozzarella… farcie de crème de mozzarella, soit deux textures pour le prix d’une ! Il vaut mieux être deux pour en savourer une portion, histoire de se répartir les calories… et d’échanger avec gourmandise sur sa texture fondante.

Mangez-la simplement étalée sur un pain grillé, arrosée d’une bonne huile d’olive, pour en apprécier toute l’onctuosité.

La stracciatella

Alors là, c’est la crème de la crème… de la crème : imaginez, le cœur de la burrata et rien que ça ! On la mangerait à la petite cuillère tellement elle est onctueuse et délicate.

La scamorza

Cette variante de mozzarella en forme de poire est souvent considérée par les Italiens comme LE véritable ingrédient d’une bonne pizza. Sa consistance n’est pas crémeuse, une fois ouverte, on peut donc la conserver plus longtemps, comme un fromage à pâte mi-cuite. Explorez aussi sa version “fumée” (‘l’affumicata”), magnifique sur des aubergines grillées.