Nous vous conseillons d’utiliser un autre navigateur

Pour une expérience optimale de notre site web, nous vous invitons à utiliser l'un des navigateurs proposé ci-dessous. Vous ne disposez d'aucun de ces navigateurs? Télécharger alors gratuitement Google Chrome.


Télécharger Chrome

Magiques, les crêpes de la Chandeleur !

 

La chandeleur rythme l’hiver… En Décembre, c’est Noël ; en janvier, la galette des rois et en février, on mange des crêpes entre amis ou en famille ! D’où vient cette tradition, comment elle se décline aux quatre coins du monde ?

La chandeleur, fête de la lumière

Organisée le 2 février, 40 jours après Noël, la fête de la Chandeleur vient du mot « chandelle ».

Selon la tradition biblique, c’est le jour où Jésus, "l’enfant-lumière" aurait été présenté au Temple… Mais cette fête est aussi païenne. Selon la croyance populaire, les crêpes représentent le soleil qui, en février, offre chaque jour 3 minutes de clarté en plus. De plus, dans les campagnes, on disait que la farine de l’année serait perdue si on ne l’utilisait pas à la Chandeleur ! On en est venu ensuite à faire des crêpes ce jour-là, comme un porte-bonheur pour préserver les récoltes de blé à venir.    

La crêpe porte-bonheur

La tradition s’est étoffée : pour que les crêpes leur portent encore plus chance, les paysans ont pris l’habitude d’en enrouler une avec une pièce d’or et de la faire porter, en procession, par toute la famille au-dessus d’une armoire de la maison… Elle y patientait là jusqu’à l’année suivante!

Jouez le jeu de la tradition

Faites sauter les crêpes d’un geste sec, une main bien fermée sur le manche de la poêle… tandis que dans l’autre, pour assurer vos finances, vous serrez un louis d’or (ou une pièce de monnaie, ça marche aussi). Et si vous êtes vraiment superstitieux, conservez la première crêpe dans une armoire, ça porte chance !

La chandeleur vue d’ailleurs

Si les crêpes existent depuis 5000 ans, on les prépare aujourd’hui de 1001 façons…

  • En Angleterre, on mange des « crumpets », petites crêpes épaisses avec une face lisse et l’autre parsemée de trous. Ils se dégustent chauds ou froids, en mode salé ou sucré.
  • Au Mexique, on se régale de « tamales ». Préparés à base de farine de maïs et cuits à la vapeur, ils ressemblent plus à des papillotes farcies de chocolat.
  • En Inde, ce sont les « dosas » qui ont la cote. Il s’agit de fines crêpes remplies de riz, lentilles et yaourt au cumin ou de légumes, c’est selon. On les sert au petit-déjeuner ou comme en-cas.
  • En Russie, on fait la fête aux blinis. Cuites comme des pancakes, ces mini crêpes soufflées sont présentées à l’apéritif avec une cuillère de caviar !

Mode d’emploi d’un après-midi plaisir

N’attendez pas la Chandeleur, il n’y a pas d’heure pour savourer des crêpes !

Préparez les ingrédients

Pour 10 à 15 crêpes :

  • 300 g farine,
  • 4 œufs
  • 500 ml de lait,
  • 3 cuillères à soupe de sucre,
  • 2 cuillère à soupe d’huile,
  • 50g de beurre fondu. 

Suivez notre recette

Mettre la farine dans un plat et former un puits. Y déposer les œufs entiers, le sucre, l'huile et le beurre. Mélanger délicatement avec un fouet en ajoutant au fur et à mesure le lait. La pâte ainsi obtenue doit avoir une consistance d'un liquide légèrement épais.

Faire chauffer une poêle antiadhésive et la huiler très légèrement. Y verser une louche de pâte, la répartir dans la poêle puis attendre qu'elle soit cuite d'un côté avant de la retourner. Cuire ainsi toutes les crêpes à feu doux.

C’est parti pour la chandeleur !

La recette des crêpes bretonnes

Les crêpes que l’on savoure chez nous sont inspirées des crêpes bretonnes, super championnes pour les cuire sur leur « bilig » bien chaud. Cette valeur sûre mélange :

  • 500 g de farine    
  • 4 œufs entiers    
  • 8 jaunes d’œufs    
  • 2 pincées de sel    
  • 1 litre de lait    
  • 200 g de beurre (à faire fondre dans 25 cl de lait)

Faites reposer la pâte pendant 1h au frigo avant de faire sauter les crêpes à feu vif. Accompagnez-les de fruits frais, confitures, sucre…