Nous vous conseillons d’utiliser un autre navigateur

Pour une expérience optimale de notre site web, nous vous invitons à utiliser l'un des navigateurs proposé ci-dessous. Vous ne disposez d'aucun de ces navigateurs? Télécharger alors gratuitement Google Chrome.


Télécharger Chrome

Carrefour réduit la teneur en sel de ses pains

On entend souvent dire que manger trop de sel est mauvais pour notre santé. Voilà pourquoi Carrefour a décidé de réduire de 25% le teneur en sel de la plupart de ses pains en le remplaçant par une alternative naturelle. Mais rassurez-vous : le bon goût de nos pains est resté intact.

Notre pain quotidien, bon ou mauvais ?

Tartines le matin, sandwiches à midi… Nous, les Belges, nous adorons le pain et nous en consommons quotidiennement, ce qui en fait la première source de sel dans notre alimentation. Or trop de sel est mauvais pour la santé. Ou plutôt trop de sodium.

 La faute au sodium

En effet, le sel se compose à 60% de chlorure et à 40% de sodium. Et c’est le sodium, qui, consommé en trop grande quantité, peut entraîner de l’hypertension, principale cause des maladies cardiovasculaires. Aujourd’hui, nous consommons deux fois plus de sel que la quantité recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé : 9,5 g au lieu de 5 g. Réduire la consommation de sel est donc primordial pour la santé. Voilà pourquoi Carrefour a décidé de chercher une alternative au sel, moins riche en sodium mais tout aussi riche en goût.

-25% de sel sur la plupart de nos pains

C’est quoi l’alternative ?

Nous l’avons trouvée en Espagne, sur l’île de Formentera, au large des côtes d’Ibiza. Le sel de Posidonia, récolté à l’état liquide dans les Salines de Formentera, ne contient que 8% de sodium tout en offrant une saveur salée exceptionnelle. 100% naturel et produit dans le respect de l’environnement, il est le fruit de l’association de minéraux marins. Grâce à lui, nous avons pu réduire la quantité de sel utilisée dans la fabrication de nos pains. Si, en Belgique, on utilise habituellement 17 g de sel par kilo de farine, chez Carrefour, nous n’en utilisons que 8,5 g auquel nous ajoutons 20 g de Posidonia, de la farine, de la levure et de l’eau. Grâce à cette recette, nous avons pu réduire de 25% le taux de sodium dans le pain.

« Nos pains comportant moins de sel ont fait l’objet de tests de dégustation à plusieurs reprises et le résultat était toujours le même : il n’y a aucune différence de goût ! » Serge Peeters, Category Manager boulangerie et pâtisserie Carrefour

Moins de sel, moins de goût, non ?

Pas du tout ! Le goût du pain est évidemment l’un de nos points d’attention les plus importants. Nous voulions améliorer la qualité de nos pains, sans en diminuer la saveur. Aussi nous avons organisé des tests gustatifs à plusieurs reprises de nos pains comportant moins de sel et le résultat de nos consommateurs était toujours le même : le goût était à 100% au rendez-vous.

Le goût du succès

Nous avons commencé par adapter tous nos pains biologiques, puis les pains de la Filière Qualité Carrefour ont suivi. Depuis, dans nos hypermarchés où nos maîtres boulangers pétrissent la pâte avec passion et fabriquent des pains de manière traditionnelle, la plupart de nos recettes ont été adaptées pour fournir le meilleur pain auquel nos clients ont droit. Aujourd’hui, 44 de nos pains, c’est-à-dire plus de 3/4 de notre assortiment, sont fabriqués avec 25% de sel en moins, ce qui fait de Carrefour le leader incontesté de ce segment sur le marché belge !

La réduction de la teneur en sel
La réduction de la teneur en sel

Carrefour réduit la teneur en sel de ses produits en le remplaçant par une alternative naturelle. Moins de sel, sans altérer le goût.

Découvrir l'acte
Carrefour réduit la teneur en sel de ses pains

Vous avez l’embarras du choix

Pain tigre blanc ou gris, galette, ardennais, boulot, abbaye, 7 grains, centenaire, campagne, pain d’épeautre, pain multicéréales… Il y en a pour tous les goûts! Même la teneur en sel de nos délicieux cramiques et craquelins a été réduite. De quoi satisfaire même les fans de sucré.