Nous vous conseillons d’utiliser un autre navigateur

Pour une expérience optimale de notre site web, nous vous invitons à utiliser l'un des navigateurs proposé ci-dessous. Vous ne disposez d'aucun de ces navigateurs? Télécharger alors gratuitement Google Chrome.


Télécharger Chrome

Les soupes de saison

Soupe de potiron, courgette ou poireau… On pimpe les grands classiques

 

Que l’on soit plutôt soupe au potiron, à la courgette ou au poireau, elle est encore meilleure quand elle s’inspire des classiques de notre enfance… avec une touche d’originalité ! Pour l’épaissir et la conserver, découvrez nos astuces pour faire de la soupe votre incontournable cet automne.

4 bonnes raisons de mettre la soupe au menu

La soupe est prête en deux coups de cuillère à pot. 
En plus, elle peut se préparer en grande quantité et se conserve facilement ! Vous n’aimez pas le thé ou le café ? La soupe fait office de délicieuse boisson chaude. Idéal pour s’hydrater.

La soupe est une excellente option antigaspi. 
Elle transforme quelques restes de légumes en un délicieux repas.

La soupe est pauvre en calories.
Composée principalement d’eau et de légumes, elle est très peu calorique et favorise le sommeil et la digestion.

La soupe vous offre des nutriments essentiels, tels que des vitamines, des minéraux, des antioxydants et des fibres alimentaires : les indispensables alliés d’une alimentation équilibrée. En bonus, elle vous procure une sensation de satiété !

Les soupes incontournables

Soupe aux courgettes
Soupe de courgette

Douce et facile à associer à des saveurs plus puissantes, la soupe aux courgettes fait l’unanimité. Pour la pimpér, faite jouer de votre créativité !

Je pimpe ma soupe aux courgettes
Potage au potiron
Soupe de potiron

Soupe d’automne par excellence, on aime la soupe de potiron dans sa version classique mais aussi améliorée !

Par ici la recette au potiron
Soupe aux poireaux
Soupe de poireaux

Soupe très appréciée, facile à faire et reine de l’antigaspi, elle peut être préparée à base des blancs, ou des feuilles du poireau. Pratique et savoureux !

Pimpez votre soupe aux poireaux

4 astuces pour une soupe incontournable

Comment conserver la soupe ?

La soupe ne se conserve pas plus de 3 jours dans votre réfrigérateur. Par contre, transvasée dans un récipient hermétique, elle se garde 3 mois au congélateur. Ajouter quelques pommes de terre à sa soupe permet de la conserver une journée en plus, grâce à l’amidon qu’elles contiennent.

Comment bien congeler et décongeler la soupe ?

Congeler la soupe dans des bacs à glaçons à placer ensuite dans un sachet congélation est très pratique pour choisir la quantité que l’on souhaite décongeler. De cette façon, zéro gaspi ! Les petits cubes de soupe se conservent très bien au congélateur plusieurs mois. Cette méthode de congélation fonctionne en plus pour tous les types de soupes.

Comment rendre la soupe plus épaisse ?

Pour épaissir une soupe trop liquide, plusieurs solutions s’offrent à vous ! Vous pouvez opter pour une cuillère à soupe de fécule de pomme de terre mélangée à un verre d’eau. Cela fonctionne aussi avec de la farine de blé, à mélanger à un peu de beurre fondu. Et pourquoi ne pas incorporer des lentilles pour une soupe plus nourrissante ?

Trop de sel dans la soupe ?

Ajoutez quelques pommes de terre dans la casserole, ensuite retirez-les. Elles auront absorbé l’excédent de sel.

Pimpez votre soupe !

Les soupes de saison

On améliore

Avec du pain : ajouté dans les soupes, il doit être bien sec ou rassis. Coupé en fines lamelles, on peut le griller ou le passer au four pour encore plus de saveur.

Les soupes de saison

On parfume

Avec des champignons : rien de mieux que quelques cèpes ou morilles grillés à la poêle pour donner relief et fumet à vos soupes.

Les soupes de saison

On ajoute du croquant

Avec des graines : une fois la soupe servie dans votre bol, on l’agrémente à la dernière minute d’une pincée de graines de courge, pignons, noix ou amandes grillées à sec : peps et croustillant assurés !

Les soupes de saison

On sublime

Avec des zestes de citron, de citron vert ou d’orange, qui apportent une saveur délicatement soutenue. Ou pourquoi pas, un filet d’huile de truffe, soigneusement zébrée à la surface en touche finale de luxe ! 

On varie les plaisirs

LA SOUPE

Considérée comme le "plat du pauvre”, la soupe était à l’origine composée d’un morceau de pain trempé dans un bouillon. Au fil du temps, c’est devenu le terme générique de l’ensemble des breuvages chauds ou froids à base de légumes, de viande ou de poisson : velouté, potage, crème…

LE + : Elle s’épaissit de pain, de pâtes, de riz, de viande ou de poisson.

LE POTAGE

Il tire son nom de sa cuisson traditionnelle "au pot". Le potage se compose essentiellement de légumes mixés dans une grande quantité d’eau et de bouillon. En comparaison de la soupe, sa texture est plus aqueuse et ne contient pas de morceaux de légumes.

LE + : On ajoute du curry jaune, du miso et de la coriandre pour une touche asiatique.

LE BOUILLON

Le bouillon est utilisé tel quel ou comme base. C’est l’eau dans laquelle on fait bouillir des ingrédients (légumes, féculents, viande, volaille…). Traditionnellement, le bouillon est préparé à  base de restes d’os et de quelques légumes.

LE + : On l’agrémente de riz, de légumes secs ou de dés de légumes frais.

LE VELOUTÉ

Lisse et onctueux, il est composé d’une base de beurre et de farine cuite au préalable 3 à 5 minutes, à laquelle on ajoute un bouillon chaud.

LE + : Hors du feu, on peut enrichir la préparation de crème liquide ou d’un jaune d’œuf. Le velouté ne doit absolument pas bouillir, sous peine que l’oeuf ne se brouille.

LA CRÈME

Il s’agit d’un potage enrichi de crème fraîche ou de béchamel.

LE + : Pour intensifier le côté crémeux, on remplace le bouillon de base par du lait.

Un trésor pour notre santé

Si nous savons tous que la soupe traditionnelle comprend principalement des légumes, on ne sait pas toujours que les fibres qu’ils contiennent limitent l’absorption des graisses et du cholestérol. Les légumes vous amènent également plus rapidement au seuil de satiété. Aliments à faible densité calorique, ils occupent un large volume, aussi bien dans votre assiette que dans votre estomac ! Plus lents à digérer, ils rassasient mieux et plus longtemps que des produits caloriques.

Les soupes de saison

L’art de sublimer les restes

Les soupes de saison

Et si nous revenions aux bonnes vieilles soupes de nos grands-mères ? Celles qui étaient traditionnellement préparées avec la carcasse du poulet et les restes du repas du dimanche ? Aujourd’hui, face au gaspillage de nourriture, recyclons nos restes de viande, poisson, pâtes, nos légumes, même légèrement défraîchis, et faisons de ces soupes de délicieux repas.

Les soupes de saison

Découvrez nos soupes Bio : Potiron, tomate basilic, carottes et 5 légumes 

Pas le temps de cuisiner ? Carrefour a préparé pour vous de délicieuses soupes Bio. 5 Légumes, Tomates basilic, Carottes et Potiron : réconfortantes après une promenade avec les amis ou chaleureuse pour le repas du soir en famille, elles font un maximum d’effet pour un minimum d’effort. Quelques minutes au micro-ondes et le tour est joué !

Faites vos courses en ligne chez Carrefour