Nous vous conseillons d’utiliser un autre navigateur

Pour une expérience optimale de notre site web, nous vous invitons à utiliser l'un des navigateurs proposé ci-dessous. Vous ne disposez d'aucun de ces navigateurs? Télécharger alors gratuitement Google Chrome.


Télécharger Chrome

Café Liégeois change de nom ! Découvrez son histoire.

Un nouveau nom pour leur p’tit café.

Un nouveau nom pour dire qui ils sont vraiment. Une poignée d’hommes et defemmes, artisans torréfacteurs, qui cultivent les saveurs avec autant de passion queleur fondateur en 1955, Charles Liégeois.

Un nouveau logo pour représenter le savoir-faire de Charles Liégeois. Une marquesymbole de leur maîtrise dans la torréfaction, du grain à la tasse.

Charles Liégeois c’est avant tout une histoire de famille.

Ses fils Benoît et Michel et Quentin son petit-fils, perpétuent et développent cet esprit.Ils s’impliquent dans l’agriculture biologique et équitable, travaillent à la réduction deleur empreinte écologique. Ils innovent, cherchent, sélectionnent et torréfient commeils le sentent. Ils ont du caractère et leur café leur ressemble.Voilà la marque de la famille Liégeois depuis 1955. La marque d’un café généreux.

Pour les abeilles

Pour les abeilles

Mieux que des mots, des gestes…

Chez Charles Liégeois, trois générations se sont activées autour du torréfacteur (oui,l’appareil, l’artisan et le métier portent le même nom).

Et le voyage est toujours émerveillant : regarder les grains changer du vert au brun,en passant par une vaste palette de blonds chauds et de beiges délicats. Sentir l’airse charger d’arômes au fil de la cuisson : paille, pain grillé, café… Guetter le premiercrac, qui indique que le grain et son enveloppe se séparent. Et, à partir de là, surveillerétroitement les infimes nuances de brun, pour arrêter la torréfaction au bon moment.

Leur café n’est pas seulement bon. Il est juste aussi.

Si ils respectent des méthodes de torréfaction artisanales du café, ils s’engagent égalementà respecter les personnes qui le font pousser. Ils commercialisent un café issu ducommerce équitable.

Ils payent ce café à un juste prix, qui ne fluctue pas au gré d’un marché parfoiscapricieux. Ils le payent aussi à un prix « juste », qui permet aux producteurs de vivredécemment et de continuer, dans des conditions de travail dignes, à préserver laqualité de leurs cafés.

Pour les abeilles